10 conseils précieux pour les traducteurs freelance

J’ai pensé qu’il pourrait être utile pour certains traducteurs indépendants, en particulier ceux qui commencent tout juste leur carrière, de lire certaines expériences. Vous trouverez ci-dessous les dix meilleurs conseils pour les traducteurs qui souhaitent développer une entreprise professionnelle et rentable.

1. N’acceptez pas un projet, avec des délais impossibles

Il arrive souvent que le client exige q’un service de traductions soit fourni en dehors des jours ouvrables ou aux premières heures de la matinée. Pour cela, vous devez proposer un supplément pour l’urgence. Parfois, vous découvrirez que le projet n’était pas si urgent. De plus, avec la pression d’un délai déraisonnable la qualité de votre travail pourrait en souffrir. 

Comme pour tout, la communication est la clé. Osez négocier !

2. N’hésitez pas à poser des questions

Demander à l’entreprise si elle dispose d’un glossaire de ses préférences linguistiques. Elle peut aussi vous fournir des traductions antérieures ou d’autres documents à utiliser comme documents de référence. De plus, si vous faites des recherches sur un terme sans succès, vous devez le signaler au client. Une erreur courante chez les débutants est d’essayer d’être bon et de ne pas poser de questions.

Demander, ce n’est pas faire preuve d’ignorance, mais de professionnalisme.

3. Ne traduisez jamais une partie du projet, sans être payé

Il y a des clients qui, pour économiser de l’argent, répartiront le texte à traduire entre plusieurs traducteurs, afin de faire un « copier-coller » de tous les fragments pour obtenir un résultat final.

Les tests de traduction que vous allez faire, dépendent uniquement et exclusivement de vous : vous choisissez de les faire ou non, leur durée, leur combinaison linguistique et leur format.

4. N’acceptez pas un projet sans l’avoir vu

Même si le client décrit le travail dans son mail, vous devriez lui demander de vous envoyer les fichiers pour éviter les surprises : le document peut être illisible, être dans une langue ou appartenir à un sujet différent de ce que le client avait dit, être plus long que prévu ou avoir un format infernal, etc.

Accepter un projet sans l’avoir vu et évalué au préalable les documents en question, n’est rien de moins que suicidaire.

5. Ne travaillez pas sur un projet, dont vous n’avez pas les capacités

Il est parfaitement professionnel de refuser des projets de traduction hautement technique ou juridique, si vous n’avez pas d’expérience dans ces domaines. 

Le refus d’un tel projet, montrera que vous connaissez vos propres limites.

 

conseils-a-suivre-pour-les-traducteurs-esprit-freelance

Liste des meilleurs conseils pour les traducteurs (Image : katemangostar / Freepik)

6. Faites une enquête sur le client

Obtenez les coordonnées complètes, pas seulement une adresse e-mail (nom de l’entreprise ou du particulier, adresse postale, téléphone, et numéro d’identification fiscale), que vous aurez également besoin pour le devis et la facture. Pour plus d’informations sur le client et pour vérifier son existence et sa solvabilité, il est fortement conseillé de visiter son site web, de le chercher sur Google ou de consulter des forums tels que le BlueBoard de Proz. Vous devez le faire pour vous protéger.

Un peu de recherche maintenant, pourrait vous éviter d’énormes problèmes plus tard.

7. Assurez-vous que votre client ait bien accepté votre tarif

Les conditions doivent être absolument claires, avant de commencer le projet de traduction. Le devis est l’assurance qui vous couvrira en cas de problèmes ou de divergences avec le client par rapport au travail livré, il est donc souhaitable qu’il soit aussi détaillé que possible et que le client le renvoie signé ou, au moins, qu’il soit expressément confirmé par écrit. Si vous avez des doutes sur le client ou si vous ne voulez pas prendre le risque de non-paiement, en particulier dans le cas de projets importants, vous pouvez exiger un paiement anticipé de la totalité ou d’un pourcentage du montant. 

Chaque projet à son tarif : tarif au mot pour la traduction ; tarif horaire pour le formatage ; tarif minimum pour un petit projet ; frais supplémentaires pour une urgence.  

8. Pensez à ce que vous écrivez sur les forums

Vos messages sur les forums de traducteurs en ligne pourraient très probablement se retrouver entre les mains de votre client, alors soyez toujours professionnel. Si vous êtes contrarié par quelque chose, écrivez le message mais attendez avant de l’envoyer. Il en va de même pour la correspondance avec vos clients, parfois, il peut être plus sage de faire une concession et de garder son client.

Dans tous les cas, réfléchissez-y attentivement avant d’envoyer un message quand vous êtes en colère.

9. Si le client a un retard de paiement

Les retards de paiement sont souvent dus à des malentendus, des problèmes techniques ou des oublis. Par conséquent, vous pouvez lui demander poliment à quoi est dû le défaut. Si le conflit n’est pas résolu à temps, des rappels plus sévères et des mesures plus drastiques devront être prises.

Afin de minimiser le risque de non-paiement, vous pouvez demander au préalable des informations sur le client et sa solvabilité, demander un paiement anticipé total ou partiel du projet.

10. Conservez tous les documents et la correspondance

Il est important de conserver les mails, contrats, factures, devis et autres documents de chaque client, surtout pour les avoir comme référence.

Un disque dur externe pour stocker les informations que vous n’utilisez pas au quotidien ou Dropbox, vous seront très utile à cet effet.

Tous ces conseils et lignes directrices peuvent être réduits en trois mots : la courtoisie, le professionnalisme et le bon sens.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s