Comment obtenir un meilleur prix pour votre projet de traduction

Les traducteurs professionnels ont l’habitude de pouvoir s’adapter à n’importe quelle tâche. Mais il y a des obstacles qui nous mettent vraiment à l’épreuve : documents non modifiables, changements de dernière minute, délais de livraison impossibles… Apprenez à faciliter le travail de votre traducteur pour de meilleurs résultats et tarifs.

Bien que la traduction automatique soit utile à tout moment pour comprendre le contenu d’un document ou d’un site Web, seul un traducteur professionnel expérimenté peut garantir que vos textes soient corrects dans une autre langue. Il est vrai qu’il existe différents types de traducteurs possédant les compétences requises pour répondre à tous les besoins. Il est vrai aussi que nous avons l’habitude de nous débrouiller tout seul et de travailler en autonomie pour éviter les inconvénients et offrir la meilleure qualité. Mais, on ne fait pas de miracle ! Nous ne pouvons pas traduire les textes pour hier, ni faire d’un mauvais texte original une pure « poésie ». Et plus vous nous compliquez la tâche, plus le résultat que nous pouvons offrir sera mauvais.

Dans un article précédent, je vous ai déjà donné quelques conseils pour assurer la qualité d’un texte avant, pendant et après la traduction. Maintenant, je vais aborder plusieurs aspects spécifiques que vous devez connaître afin de faciliter le travail du traducteur et d’éviter les erreurs éventuelles, les retards de livraison ou les surcoûts.

Articles :

« J’ai besoin de traduire un document. »

La première étape lors d’un projet de traduction consiste à évaluer le temps, le coût et les particularités de la commande. Des informations minimales sont essentielles à cet effet. Lorsque vous envoyez une commande de traduction, assurez-vous d’inclure les informations suivantes :

  • La langue source et la langue de traduction ;
  • Le thème ;
  • L’extension du texte : le nombre de mots, de pages ;
  • La date à laquelle la traduction doit être terminée ;
  • Le format dans lequel vous souhaitez la traduction (texte, html, programme de traduction, etc.).

Il est également conseillé de joindre le document ou au moins un échantillon de celui-ci. De cette façon, le traducteur pourra évaluer la longueur, le contenu, le format et la difficulté du texte afin de vous proposer un devis et des délais de livraison adéquats.

« Je vous l’envoie en PDF. »

Le format idéal pour traduire un texte est un fichier de traitement de texte (tel que Word). Les traducteurs ont également la possibilité de travailler sur d’autres formats tels que le texte Web, les diaporamas et même les feuilles de calcul (bien qu’il ne faille pas oublier que les feuilles de calcul sont pour cela, pour faire des calculs ; elles ne sont pas pratiques à traduire).

Le travail devient extrêmement compliqué lorsque nous devons travailler à partir d’un document non modifiable, par exemple un fichier PDF. Sachez que si vous envoyez un PDF, le traducteur devra le convertir en fichier modifiable avant de pouvoir commencer à travailler ou même de préparer un devis. Cela détruira le formatage du texte et ralentira  la traduction. Lorsque l’original n’est pas modifiable, comme une image, le traducteur devra transcrire le texte, ce qui augmente le prix et rallonge les délais. Cela vaut la peine de faire un effort pour trouver la version modifiable du texte.

« J’en ai besoin pour lundi. »

Pour vous donner une idée, un traducteur professionnel peut traduire entre 2000 et 3 000 mots par jour. Cela ne signifie pas qu’on peut consacrer toute notre journée de travail sur votre texte. En outre, plus vous nous donnez du temps, plus nous serons en mesure de réviser la traduction.

Par conséquent, le fait d’exiger des délais de livraison irréalistes, par exemple la traduction de 10 000 mots pendant un week-end, aura souvent l’une de ces trois conséquences :

  • Le traducteur refusera poliment la mission. C’est vendredi après-midi et vous devrez trouver un autre professionnel pour accepter le boulot. Bonne chance à vous !
  • Le travail sera réparti entre plusieurs traducteurs, ce qui entraînera l’incohérence du document final, à moins qu’il y ait suffisamment de temps pour une révision en profondeur.
  • On vous facturera un supplément « urgent » qui pourra augmenter le tarif normal de 30-50 %.

Il y a une quatrième possibilité qu’aucun traducteur professionnel n’envisagerait, c’est-à-dire de faire le travail rapidement afin de le livrer à temps de quelque façon que ce soit. Quel que soit le scénario final, vous n’obtiendrez pas le service de qualité que vous attendez.

« Ceci ne se traduit pas. »

Pensez qu’un traducteur externe n’est pas impliqué dans vos affaires quotidiennes, ne connaît pas votre entreprise comme vous et lit le texte pour la première fois. En ce sens, en plus de donner autant de détails que possible sur l’objectif et l’utilisation du texte, il sera très utile de pouvoir lui fournir des références telles que : d’autres documents similaires traduits précédemment, des glossaires, des pages web de consultation, etc. Tout cela nous aide à mieux comprendre le contenu et à le traduire comme vous le souhaitez.

Il est particulièrement important que vous informiez le traducteur s’il y a des mots dans votre entreprise qui sont utilisés d’une certaine manière, ou si vous préférez qu’ils restent dans la langue d’origine (par ex : noms de produits, acronymes, sigles (voir article), postes, etc.). Le traducteur s’adaptera à vos préférences si vous le lui dites à l’avance.

« Il y a des changements de dernière minute dans mon document. »

Enfin, il est fortement recommandé de s’assurer que vous envoyez bien la version finale et définitive du document pour la traduction. Les modifications tardives sont souvent apportées dans le but de mettre à jour le contenu ou d’améliorer la qualité de l’original. Mais gardez à l’esprit que le fait d’apporter des modifications au texte au milieu d’une traduction peut affecter le délai de livraison et le coût final de la traduction. Donc, s’il y a des changements, faites-le nous savoir dès que possible et indiquez-les clairement sur le document afin que le traducteur n’ait pas à relire le texte mot à mot jusqu’à ce qu’il les trouve.

obtenir-meilleur-tarif-prix-projet-traduction-traducteur-espritfreelance.png

Conseils à suivre pour obtenir un meilleur tarif (Image : Pixabay / Bru-nO)

En bref, suivre ces conseils simples facilitera grandement le travail de votre traducteur, tout en vous assurant d’obtenir le meilleur prix et les meilleurs délais de livraison pour votre traduction. Et ainsi, tout le monde y gagnera !

Trouvez-vous cet article utile ? Alors, n’hésitez pas à le partagez sur les réseaux sociaux !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s