5 conseils pour choisir un bon traducteur

Ces derniers temps, le domaine des traductions a été inondé de solutions technologiques qui tentent de faciliter la communication entre des personnes parlant une langue différente. Cependant, pour l’instant, aucun de ces outils ne semble totalement fiable, il est donc essentiel d’avoir un bon traducteur humain possédant les compétences et les connaissances nécessaires pour traduire avec des garanties, en particulier dans des domaines spécialisés tels que la science, la justice ou les affaires.

Choisir un professionnel

À première vue, la traduction peut sembler facile.  Toute personne ayant un minimum de connaissances peut s’aventurer à le faire sans aide, bien que dans la plupart des cas le résultat sera médiocre. Connaître les langues ne signifie pas, bien traduire. Alors, que devriez-vous chercher lorsque vous choisissez un bon traducteur ?

Tout d’abord, choisissez un professionnel. Un bon traducteur connaît parfaitement au moins les deux langues dans lesquelles il travaille, mais surtout sa langue maternelle. Par conséquent, la meilleure chose à faire est de trouver un traducteur professionnel qui soit un locuteur natif de la langue cible. C’est la seule façon de s’assurer que le message traduit sera rédigé dans une langue parfaitement connue du public cible. Ne nous leurrons pas, même si quelqu’un dit qu’il connaît une langue, il ne la maîtrisera jamais en tant que professionnel natif.

Un bon traducteur pose des questions

Écoutez votre traducteur. Un bon professionnel trouvera des erreurs, aura des doutes et vous posera de nombreuses questions pour s’assurer que le message qu’il traduit corresponde parfaitement à ce que vous voulez transmettre. C’est un signe qu’il fait bien son travail. Un texte confus ou une phrase mal construite peut coûter cher si l’erreur n’a pas été corrigée avant la traduction. Le travail d’un bon traducteur peut aider à détecter de tels problèmes et souvent à améliorer le texte original.

La spécialisation est la clé

Dans les domaines professionnels, il n’y a pas de place pour les erreurs. Et les traductions doivent être parfaites. C’est fondamental pour les thèmes les plus techniques et, pour cette raison, il est essentiel d’avoir un traducteur spécialisé dans votre secteur connaissant le vocabulaire spécifique à utiliser.

Un excellent traducteur écrit bien

Si vous en avez l’occasion, demandez à votre traducteur un échantillon de son travail. En lisant certains de ses textes, vous pouvez facilement évaluer sa capacité à transmettre un message de façon attrayante, sa maîtrise de sa langue et son style. Connaître les langues n’est pas suffisant, il faut savoir les utiliser le plus efficacement possible.

comment-choisir-bon-traducteur-choix-conseils-espritfreelance

Choisir un bon traducteur entre tous

Stratégies pour trouver un traducteur professionnel

Parfois, les éditeurs, les agences de traduction ou les clients de toutes sortes éprouvent des difficultés à trouver un bon traducteur pour répondre à leurs besoins. La publication d’une annonce dans le journal, comme par le passé, ne fonctionne plus parce que peu de traducteurs y cherchent du travail. Que faire alors ? Voici quelques idées :

  • Si un éditeur est à la recherche d’un traducteur pour traduire une œuvre littéraire (roman, histoire, poésie, théâtre ou essai), vous devriez consulter le site ATLF (Association de Traducteurs Littéraires de France). Vous y trouverez, en haut, la section « Répertoire des traducteurs », vous pourrez sélectionner la langue source et la langue cible, la spécialité, etc. Vous obtiendrez une liste de traducteurs qui vous donnera accès à leur profil et, avec un peu de chance, même à leur curriculum vitae. Vous pouvez voir quels auteurs ils ont déjà traduit, quels autres services ils proposent et leurs coordonnées. ATLF compte parmi ses partenaires, les meilleurs traducteurs littéraires du pays et d’autres pays.
  • Dans le cas d’une agence de traduction, d’une entreprise ou d’un client privé à la recherche d’un traducteur technique ou général, on peut citer SFT (Société Française des Traducteurs).
  • Une autre option est de placer une annonce dans l’un des nombreux portails Internet qui offrent des emplois, dont certains sont spécialisés en traduction, comme ProZ ou Translators Café. Cette option est efficace si vous souhaitez sélectionner un traducteur parmi plusieurs, mais vous risquez également de recevoir un flot de messages avec curriculum vitae.
  • La dernière option ! Les Réseaux sociaux ! Grâce à Linkedin, un réseau social professionnel, ou d’autres réseaux moins spécialisés, vous pouvez trouver des professionnels de la traduction qui y ont leur profil et les contacter. Ils vous permettent également d’accéder à leurs blogs et, ainsi, avoir une idée de leurs intérêts, connaissances et façon d’écrire.

L’avenir

Certains disent qu’à l’avenir, l’amélioration des traductions automatiques (article) permettra de se passer du facteur humain, mais ce jour est encore loin d’être arrivé. Si vous choisissez cette option vous allez exposer votre image de marque, personnelle ou commerciale, à des risques et des coûts peut-être irréparables (article).

Si vous avez besoin de communiquer une idée dans une autre langue avec des garanties, recherchez des professionnels qualifiés qui vous aideront à mieux transmettre vos idées. Vous devez considérer le traducteur comme un investissement qui vous sera bénéfique.

Si vous pensez que ce post est intéressant, n’hésitez pas à le partager !

Vous pouvez me contacter pour recevoir un devis gratuit > Contact 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s