Petit guide sur la Traduction Assistée par Ordinateur | TAO

Les outils de TAO (Traduction Assistée par Ordinateur) sont des programmes informatiques conçus pour aider les traducteurs à accomplir leurs tâches. Ils se composent généralement d’un système de mémoire de traduction, d’une base de données terminologique, d’un programme d’alignement et de filtres. Le nom vient de la traduction anglaise de CAT Tools (Computer-Aided Translation).

Bien qu’il s’agisse d’un outil que tous les traducteurs n’utilisent pas, il est devenu au fil du temps un outils de plus en plus indispensable, dans la mesure où ils sont demandés par différentes entreprises et agences de traduction lorsqu’ils recrutent de nouveaux traducteurs. Il existe même des traducteurs indépendants qui les utilisent et qui recommandent fortement leur utilisation.

Il est important de faire la différence entre les outils de TAO et les outils de traduction automatique. La traduction automatique est exécutée par une machine, tandis que les outils de TAO sont des outils auxiliaires que le traducteur lui-même utilise pour effectuer ses traductions.

1. Comment fonctionne un outil de TAO ?

Chaque fois que le traducteur traduit une partie du texte, le programme le compile et le stocke dans une mémoire de traduction. Grâce aux segments de contenu traduits (généralement des phrases), le traducteur construit son propre glossaire personnel, ce qui lui fera gagner beaucoup de temps par la suite. Voici un exemple, pour le démontrer de la manière la plus claire et la plus simple : Si la phrase « la femme lit le journal » est traduite par « la femme lit le livre » et que plus tard dans le texte apparaît l’expression « la femme lit le livre », le programme remplacera automatiquement ce fragment par le segment traduit avant ou proposera la traduction, indiquant en même temps qu’un seul mot devrait être changé. Si, trois ans après la première traduction, le traducteur travaille avec le texte et que la phrase correspondante apparaît, le programme la remplace automatiquement à l’aide du glossaire personnel.

2. Pourquoi ces outils peuvent-ils être utiles au traducteur ?

TAO est un outil très puissant, mais pour le vérifier et voir toutes ses possibilités vous devez l’utiliser dans votre travail. Souvent, les gens ne se rendent pas compte que la quantité d’information répétée dans les documents créés est énorme. Les exemples significatifs pour le démontrer sont tous les types de modes d’emploi, les textes techniques, médicaux ou juridiques. Par exemple : la description du fonctionnement de différents modèles de mixeur dans le manuel, ne sera pas modifiée dans les parties les plus importantes. Cependant, il convient de noter qu’il est possible qu’une petite partie du contenu puisse être modifiée ou quelque chose de nouveau ajouté. La façon la plus simple, au lieu de comparer des fragments par fragments (ou mot à mot) d’un nouveau texte avec un texte déjà traduit, est de laisser tout ce travail à l’outil TAO. L’outil résout tous ces problèmes, même en notant quelques petits changements dans l’ordre des parties d’un manuel. Le TAO permet d’économiser beaucoup de temps et de réduire l’effort du traducteur, ce qui est très important lorsqu’il s’agit de traductions urgentes.
Une fonction très importante des programmes de type TAO est l’indication du fragment traduit. Normalement, le programme le marque avec une couleur différente et place une boîte de traduction de couleur différente sous le contenu. Une fois le processus de traduction terminé, il vous suffit de confirmer la fin de la création de la partie du texte et le programme cherchera un nouveau fragment.
En bref, les programmes de type TAO sont souvent utilisés dans les agences de traduction. Grâce à TAO, le processus de traduction sera considérablement accéléré. Le travail sera plus facile car le programme marque clairement l’extrait du texte traduit et le traducteur n’a pas d’autre activité que la traduction.

3. Comment choisir le meilleur programme ?

Il existe plusieurs types de programmes de TAO et le choix, en raison de la multitude d’options, n’est pas facile. Heureusement, la plupart des entreprises permettent l’utilisation gratuite du programme pour une certaine période de temps ou seulement pour traduire des petits fragments d’un texte. De cette façon, le traducteur peut voir le fonctionnement de plusieurs programmes et faire le meilleur choix possible. L’un des outils de TAO les plus populaires est « Trados« , mais il y en a aussi beaucoup d’autres comme « Wordfast », « memoQ », « Across » ou « OmegaT« . Chaque traducteur doit vérifier le fonctionnement de plusieurs programmes, pour choisir la meilleure option.

Il existe aussi une certaine dichotomie entre les préférences personnelles des traducteurs et les préférences des clients et du marché, c’est-à-dire entre ce que les traducteurs préfèrent utiliser et ce que le marché et la demande dictent. L’outil de TAO le plus répandu et le plus recherché pour les clients est Trados, mais pas toujours préféré par les traducteurs.

L’inconvénient est que la plupart de ces outils sont payants, surtout ceux qui sont les plus spécialisés et les plus approfondis. 

  • Les outils les plus utilisés aujourd’hui sont sans aucun doute, ceux lancés par SDL International. Il existe une large gamme de versions de leurs produits qui ont évolué et que les entreprises et les traducteurs choisissent depuis des années. Les outils SDL International les plus utilisés sont SDL Trados Studio  (versions 2009 et 2011). Trados a également développé d’autres outils (Trados Workbench, TagEditor, WinAlign, ou SDLX). Et celui qui se distingue c’est SDL Multiterm, pour sa capacité à créer des glossaires terminologiques.

Cependant, de plus en plus d’alternatives à Trados Studio ont émergé ces dernières années.

  • Wordfast, est probablement devenu l’un des concurrents les plus efficaces de Trados. Une chose qui le rend très attrayant est le fait qu’il peut être utilisé gratuitement, bien que son utilisation soit limitée à 500 segments de mémoire de traduction.
  • Transit, intègre parfaitement tous les domaines d’un système de traduction assistée complet : filtres d’importation et d’exportation, mémoire et éditeur de traduction, contrôle de qualité, gestion terminologique, gestion de projets et alignement des fichiers.
  • memoQ a émergé plus récemment et gagne beaucoup d’adeptes. Il est conçu pour aider les professionnels afin de travailler sur de multiples projets. Il est également présenté comme le logiciel de traduction le plus facile à utiliser.

L’inconvénient de ces outils, c’est qu’ils sont assez coûteux et donc très inaccessibles pour ceux qui commencent à peine leur carrière, qui ont généralement peu de ressources financières à investir dans leur activité professionnelle. Pour vous donner une idée, Wordfast Classic, l’un des programmes commerciaux les plus abordables, coûte 350 euros, tandis que SDL Trados Studio 2009 coûte environ 800 à 900 euros.

4. Les outils de TAO avec une licence gratuite

Heureusement, des outils de TAO gratuits ont également vu le jour ces dernières années pour couvrir les besoins de base sans qu’il soit nécessaire d’investir dans ces outils. Comme vous pouvez l’imaginer, leur développement n’est pas si vaste, mais ils peuvent très bien fonctionner en fonction de la taille de vos projets et de vos objectifs. Parmi les produits disponibles, OmegaT, Across, Anaphraseus, Google Translator Kit ou Wordfast Anywhere se distinguent.

  • OmegaT est probablement l’option la plus utilisée et la plus répandue par les traducteurs qui recherchent une alternative gratuite à Trados. C’est un programme très complet qui vous permet de travailler avec la plupart des formats qu’un traducteur traduit habituellement. Il est également compatible avec d’autres applications de mémoires de traduction, car il utilise également le format TMX.
  • Across est une autre des alternatives gratuites qui suivent une ligne très similaire aux programmes comme Trados ou memoQ.
  • Anaphraseus est un outil de traduction assistée par ordinateur très pratique et facile à utiliser, similaire à Wordfast Classic, qui fonctionne comme un complément à OpenOffice, la suite bureautique gratuite qui a été positionnée comme l’alternative à Microsoft Office.
  • Google Translator Toolkit est un outil de traduction gratuit qui répond à toutes les exigences pour devenir l’allié des traducteurs à petit budget. Contrairement aux précédents, il fonctionne en ligne, ce qui n’est pas très bien considéré par tous les traducteurs professionnels, car beaucoup doutent de sa sécurité et de sa fiabilité. En tout cas, c’est un outil très complet qui nous permet de couvrir de manière satisfaisante les besoins de tous ceux qui recherchent un outil gratuit de ce type.
  • Wordfast Anywhere suit une philosophie similaire à celle de Google Translator Toolkit. C’est un outil qui fonctionne en ligne et c’est la version gratuite qui combine les fonctionnalités avancées de Wordfast Pro et Wordfast Classic. Il a l’avantage d’être accessible à partir de n’importe quel appareil, ce qui en fait l’un des outils de TAO les plus accessibles sur le marché, avec Google Translator Toolkit.

Avant de vous décider à acheter l’un de ces programmes, je vous recommande de lire cet article utile et détaillé : « TAO | Conseils pour acheter un outil de traduction assistée« .

Conclusion

Pour résumer : les logiciels de Traduction Assistée par Ordinateur me semblent presque indispensables pour les traducteurs spécialisés de textes techniques, économiques, juridiques, médicaux, etc., et bien qu’il s’agisse d’un investissement considérable, je pense qu’il se rentabilise rapidement et conduit à une meilleure qualité de notre travail et à une augmentation de la productivité.

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s