6 conseils Seo pour améliorer son référencement

Vous êtes en train de vous battre pour positionner votre site ou blog WordPress, ou d’une autre plate-forme, en haut de Google ? Alors, lisez ces précieux conseils SEO pour améliorer votre positionnement grâce aux contenus. Un must pour les rédacteurs et tous ceux qui veulent publier des textes sur Internet !

Pour écrire un bon contenu, il est important de penser d’abord aux lecteurs, mais également aux moteurs de recherche comme Google. Écrire pour les moteurs de recherche semble souvent beaucoup plus difficile qu’il ne l’est. En réalité c’est tout le contraire. Si vous écrivez un bon texte pour les utilisateurs de votre site ou blog, cela signifie que vous êtes sur la bonne voie pour créer le type de contenus que Google et les autres moteurs de recherche apprécient.

Sans plus tarder, voici les 6 étapes pour que Google approuve le contenu de votre site ou blog !

1. Choisissez un mot clé par page

Une bonne règle de base lorsque vous travaillez avec des contenus Web est d’optimiser chaque page web ou article seulement avec un « keyword ». La raison est simple : Google pense qu’une page Web peut être pertinente qu’avec un seul mot clé (une thématique). Par conséquent, si vous voulez positionner le contenu avec les mots clefs «café» et «freelance» vous devez le faire sur deux pages différentes, parce que sinon Google prendra seulement en compte le contenu pour un de ces mots-clés.

Mais que sont les mots-clés ou keywords ? Et quels rôles jouent-ils dans le positionnement web ? 

Les mots-clés sont des questions, des questions que les utilisateurs posent, et auxquelles Google s’efforce de répondre au mieux. Google doit y répondre en offrant les pages les plus pertinentes dans les résultats. Les utilisateurs trouvent vos pages en utilisant des mots-clés, c’est pourquoi il est si important de savoir comment sélectionner les plus rentables et comment les utiliser dans votre référencement.

2. Incluez le mot clé dans le titre, la description et le texte

Il y a beaucoup de « mystère » en ce qui concerne le référencement, mais ce n’est pas aussi compliqué que certains voudraient le croire. Pour être sûr que votre texte soit correctement optimisé dans les moteurs de recherche, il suffit de vous assurer que le mot-clé que vous avez choisi pour le contenu apparaisse sur les éléments suivants de la page web ou de l’article :

    • Titre
    • Description
    • Corps du texte

Cependant, éviter de saturer le texte en saisissant les maîtres mots plusieurs fois dans le contenu. Cela peut pénaliser le positionnement de votre site ou blog. Il est recommandé que le mot signifiant apparaisse seulement une fois dans le texte sous sa forme exacte (par exemple “rédacteur de contenus”). Vous pouvez utiliser des synonymes et des variantes pour éviter de répéter tout le temps le même mot (par exemple, “rédacteur de textes”, “écrivain”, “auteur”, etc…). Vous devez également savoir que, bien que ce soit une machine, Google comprend parfaitement les synonymes et les apprécient aussi. Donc, utiliser des synonymes pour inclure vos mots-clés dans le texte.

  • Mot-clé dans le titre : Le titre est la « carte de visite » que vous offrez aux utilisateurs, car ce sera ce qu’ils verront sur la première ligne lorsque les résultats de leurs recherches seront affichés. Il est très important pour eux d’être attirés afin qu’ils puissent cliquer pour accéder au web. La balise HTML est celle qui identifie le contenu que nous voulons voir apparaître dans le titre, mais ne vous inquiétez pas car si vous utilisez un gestionnaire de contenu WordPress, vous n’aurez pas à vous battre avec le code HTML, puisque lorsque vous remplissez les données initiales, il y a déjà une case pour cela. Le nombre de caractères, espaces compris, ne doit pas dépasser 60. Vous pouvez mettre votre nom ou votre marque avec les mots-clés qui vous identifient et par lesquels vous voulez être localisé. Certains experts recommandent de placer le mot-clé au début du titre.
  • Mot-clé dans la description : En plus du titre, il faut remplir la description du site. Quelques lignes suffisent pour indiquer le plus clairement possible, de quoi il s’agit, ce qui est offert, etc. Dans ce cas, la balise HTML est responsable de l’identification de cette description. Avec un système de gestion de contenu, il sera très facile de l’inclure en utilisant la section correspondante. Comme nous l’avons vu avant, WordPress possède déjà une section spécifique pour cela. La longueur est de 156 caractères, espaces compris.
  • Mot-clé dans le corps du texte : C’est dans les articles que les mots-clés sont les plus significatifs, vous pourrez expliquer chacun d’entre eux. L’utilisateur trouvera la réponse à la question qu’il a posté dans le moteur de recherche et qui l’a conduit sur votre site.

3. N’ayez pas peur d’écrire de longs textes

Ce qui est sûr, c’est que Google adore les textes longs, à ses yeux c’est toujours mieux qu’un texte court. Il est vrai que de nombreux rédacteurs pensent que les utilisateurs préfèrent les textes courts et prennent peur quand ils voient un long texte, mais les moteurs de recherche ne partagent pas ce point de vue.

C’est pourquoi, vous ne devriez pas écrire seulement un article de 200 mots mais avoir un minimum de 350 mots pour être pertinent sur Google. Si c’est un article bien structuré avec un contenu intéressant, vous serez en mesure de « captiver » le lecteur. Tout cela sera des points en votre faveur dans la stratégie de positionnement SEO.

Permettez-moi de vous donner une idée : divisez votre contenu en différents blocs. Commencez par un bref résumé pour les utilisateurs qui préfèrent les textes courts et, plus bas sur la même page, proposez le texte intégral pour les utilisateurs qui aiment les textes plus détaillés.

Quand un sujet nous paraît intéressant, nous voulons toujours en savoir plus. Et pour Google, les longs textes sont les plus complets et sont plus importants que les courts, parce qu’ils sont plus difficiles à écrire et maintiennent plus l’intérêt du lecteur.

optimisation-google-referencement-seo-long-texte-esprit-freelance

Conseils Seo – N’ayez pas peur de faire des articles détaillés pour captiver (Image conçue par : jannoon028 / Freepik)

4. Évitez de dupliquer le contenu

S’il y a une règle que vous devez toujours respecter en termes de SEO, c’est de ne jamais publier un contenu dupliqué. C’est un péché pour le référencement ! Assurez-vous que le contenu que vous produisez soit unique et qu’il apparaisse seulement à un seul endroit pour éviter que Google vous pénalise.

5. N’oubliez pas les images

Google adore les textes, mais n’oubliez pas de publier des images. Faites en sorte que vos images aient une bonne visibilité dans les recherches de “Google Images”, parce que cela va attirer plus de visiteurs sur votre contenu. Le problème est que Google ne peut pas (encore) comprendre ce que représente une image. Par conséquent, n’oubliez pas d’indiquer au moteur de recherche ce que représente l’image que vous avez placé sur votre page ou blog.

  • Nommez correctement les images avec des mots-clés : IMG03456.jpg ne sera pas apprécié par Google, en revanche si vous nommez votre image avec des mots clés comme par exemple : seo-image-google.jpg alors Google appréciera. Ne pas mettre d’accents, de caractères spéciaux et chiffres inutiles. Choisir entre 3 et 5 mots clés. Séparer les mots avec des traits d’union (-).
  • Faites attention au format des images : Google aime ces 3 formats : jpg, png et gif. Alors, tenez-vous-en à eux et oubliez. bmp, ou diverses raretés. Si cela vous aide, voici un convertisseur facile, en ligne et gratuit qui vous permettra de les adapter au format que vous désirez.
  • Moins les images pèsent, mieux c’est ! : Nous savons que la rapidité de chargement d’un site dépend en grande partie du poids de vos images, mais cela ne devrait pas vous empêcher d’utiliser des photos de bonne qualité. Il faut réduire l’image au maximum. Voici un logiciel facile, gratuit et en ligne où vous pouvez réduire les images. Si possible, réduire les grandes images à 650 ou 900 pixels ou 1100 pixels de largeur. Taille de l’image entre 50Ko et 500Ko
  • Le texte ALTernative est indispensable : Google n’étant pas en mesure d’interpréter les informations fournies par les images, l’attribut ALT doit être utilisé. Comme son nom l’indique, c’est le texte qui s’affiche sur le web au cas où le navigateur ne serait pas en mesure d’afficher l’image, cette situation est très courante sur les appareils mobiles. Cette étiquette doit contenir les mots-clés qui définissent l’image, et elle doit aussi décrire l’image. Utiliser seulement des mots apparaîssant dans votre article, ne pas oublier les accents et limiter le nombre de caractères à plus ou moins 155.
  • Associez l’image avec le contenu : Les images doivent être du même thème que votre site web. Google lie le contenu des images aux informations qui les associent afin de déterminer leur pertinence.
  • Soyez ordonné : Il est recommandé de stocker toutes les images dans un seul dossier, c’est-à-dire dans votre serveur avec un dossier nommé /images/. Selon Google, cela aura un effet positif sur votre Site et permettra à votre robot, GoogleBot de fonctionner plus rapidement.

6. Utilisez le plug-in « SEO by Yoast » dans WordPress pour le positionnement SEO

Beaucoup de ces conseils dont je vous ai parlé peuvent être simplifiés en utilisant WordPress et en installant le fantastique plugin SEO by Yoast.

Ce plugin est un excellent moyen de vous aider à optimiser le positionnement SEO de votre site web. Il vous indiquera les étapes à suivre pour obtenir une configuration aussi précise que possible. Vous pouvez optimiser les titres, descriptions, images, etc.

En conclusion

Si vous suivez ces 6 étapes pour créer du contenu en ligne, vos textes seront plus visibles sur Google. Le positionnement de votre site ou blog en bénéficiera, ainsi que les clients qui comptent sur vous pour écrire des contenus optimisés pour le SEO. J’espère que ces conseils vous seront utiles et vous aideront à écrire en pensant à la fois à vos lecteurs et aux moteurs de recherche.

 

 

Publicités

2 réflexions sur “6 conseils Seo pour améliorer son référencement

  1. Nicolas Durand dit :

    Des techniques bien précises pour assurer le référencement. Effectivement, le client a besoin d’un contenu riche en information et bien personnalisé, déjà qu’il faut des contenus optimisés pour assurer un bon positionnement sur Google ou sur les autres moteurs de recherche.

    Aimé par 1 personne

  2. André Fournier dit :

    Des précisions que je recherche sur le référencement depuis un bout de temps, et c’est votre article qui donne les réponses dont j’ai besoin surtout concernant l’utilité de mots clés pertinents pour le référencement. Merci infiniment pour ce billet très utile.

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s