Traducteur | Descriptions de nos clients et comment agir ? Partie 1

 

Dans cette publication, je vais faire une petite description des différents clients qu’un traducteur professionnel peut croiser au jour le jour. Je suis traductrice professionnelle freelance depuis quelques années, et j’ai dû répondre à différents clients. Ma première partie parlera des clients peu bavards,  des clients stressés, des clients pressés et ceux qui ont un projet volumineux.

Je vais faire une description avec respect et affection envers tous et, pourquoi pas, avec un peu d’humour. 

1. Le client expert dans l’art de la brièveté

Ce client, vous enverra un document joint à un mail avec simplement écrit : « À traduire ». Il ne dira rien d’autre, il ne fournira pas de données ou de dates, ni d’indications ou d’observations. Ce sera à vous de prendre votre boule de cristal et de deviner les données qui vous manquent. Ensuite, vous recevrez des réponses à vos questions, très courtes comme « oui », « non », « c’est possible », « Je ne sais pas », « Je ne comprends pas », etc.

Comment agir : À l’évidence, il est conseillé d’envoyer une réponse amicale en demandant les informations manquantes et également d’envoyer vos tarifs. Vous devez rester cordial, même si vous êtes un peu agacé. Et s’il n’a pas su ou voulu dédier du temps à vous répondre, au moins, qu’il remarque que vous avez accompli un travail de qualité.

2. Le client qui a besoin d’une traduction « en urgence ».

Avec ce client, c’est toujours super / méga urgent. Vous devrez interrompre tout ce que vous faites, pour traduire son document. Il est typique également qu’il vous « harcèlera » avec plusieurs mails pendant la journée pour vous demander où en est sa traduction. Il vous demandera aussi d’être très, très, mais très attentif. Car il risque, tout au long de la journée, de vous envoyez un mail avec un texte à traduire, ce qui, comme à chaque fois, sera envoyé le lendemain. Et il n’est pas surprenant que le jour passe et que rien n’arrive, ni le lendemain… et le troisième jour, vous lui écrivez en lui demandant aimablement si le document a été envoyé. Et sa réponse sera : « En fin de compte, ça n’a pas pu se faire désolé, je pense que j’ai oublié de vous prévenir ».

description-client-client-comment-agir-mr-urgence-esprit-freelance

Le client qui a besoin d’une traduction en urgence

Comment agir : S’il vous informe qu’il va vous envoyer un mail vers 20h – 21h, répondez-lui cordialement que vous ne pourrez pas l’ouvrir, avant la première heure du lendemain. Je suis consciente, que cela dépend aussi de vos besoins en tant que traducteur si vous avez besoin d’effectuer de nouvelles missions de traduction. Toutefois, il ne faut pas habituer son client à vous voir toujours en ligne ou disponible à tout temps. Une autre option est d’informer le client que si vous travaillez « à certaines heures », que vous allez lui facturer un supplément pour une traduction urgente. Mais attention de ne pas proposer un tarif trop élevé, car d’autres traducteurs seront prêts à effectuer ce travail sans supplément. Je le répète, tout dépend de votre situation personnelle.

3. Le client désespéré ou celui qui a un projet impossible à réaliser.

Ce client, personnellement, je le trouve très curieux. Il aura toujours des missions impossibles à réaliser. Il vous enverra un texte technique de 15 000 mots pour le lendemain matin. Il aura aussi besoin de ce texte en anglais et en italien sans savoir à qui s’adresser : “Vous parlez anglais et italien, n’est ce pas ?”. Et évidemment, la traduction devra être impeccable car il va devoir imprimer des catalogues, des brochures et des manuels qui seront vu par des milliers de personnes. Sans oublier, de lui faire un prix, puisque, comme vous le comprendrez, c’est une traduction d’un certain volume.

description-client-comment-agir-mrs-change-delais-urgence-esprit-freelance

Le client désespéré ou celui qui a un projet impossible à réaliser

Comment agir : dans ce cas, la réponse va de soi. Mais rappelez-vous, toujours avec sympathie et gentillesse, en expliquant les raisons (bien qu’elles soient évidentes) pour lesquelles vous ne pouvez pas réaliser cette traduction qu’il vous demande.

4. Le client avec un projet volumineux 

C’est un client qui vous envoie un projet de traduction, en commençant par vous demander une remise pour le volume. Ce client vous assure qu’il vous enverra beaucoup plus de textes à traduire, car il lance une nouvelle gamme de produits ou ouvre un marché dans son pays.

Comment agir : La prudence est de mise. Vous devez savoir ce que le client considère comme une charge de travail importante. L’application d’une remise dépendra de la situation personnelle de chaque traducteur. Mais attention, à ne pas habituez vos clients à appliquer des remises pour n’importe quel volume. Votre travail a un prix, et vous offrez de la qualité. 

Que pensez-vous de ces clients ?

Vous pouvez lire la deuxième partie, ici.

Image à la une : valeria_aksakova / Freepik

Pinterest : EspritFreelance

traducteur-descriptions-clients-comment-agir-esprit-freelance

Traducteur : Descriptions de nos clients et comment agir ?

2 réflexions sur “Traducteur | Descriptions de nos clients et comment agir ? Partie 1

  1. Cedric dit :

    Eh bien eh bien…je vois que tu as souvent à faire avec des clients relous…
    Moi, je cherche encore mon premier client en Rédaction web car je viens de débuter, mais je suppose que ce sont les mêmes profils en Rédaction web…voilà qui va m’aider à répondre du tac au tac !

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s